L'alimentation du chat diabétique

Un chat diabétique, dont il faut stabiliser la glycémie, n'est pas le plus facile à soigner des animaux.

Son alimentation doit, effectivement, composer avec les injections d’insuline, temps important dans le traitement.

Quelques conseils d'alimentation peuvent améliorer le quotidien du chat et de son maître.

Texte

1ère précaution, surveiller son poids

Effectivement, l’obésité contribue à l’insulino-résistance (résistance à l’insuline). Aussi, son poids doit être régulièrement contrôlé : toutes les 2 semaines pour le maintenir à son poids idéal.

Un régime très riche en calories et en glucides doit être totalement exclu en cas d’embonpoint.

Mais la perte de poids doit être surveillée et s’effectuer de manière très progressive.

Si les régimes alimentaires favorables à la perte de poids développent une teneur élevée en fibres, ils conviennent idéalement à l’alimentation des chats diabétiques.

Texte

L'essentiel : une alimentation adaptée

Les variations importantes d’insuline doivent être jugulées grâce au contrôle drastique de l’apport alimentaire.

Pour cela, il convient d’imposer un régime pauvre en graisses et à base de protéines de haute qualité et très digestes. Mais cela induit également l’absence d’apport supplémentaire en sucre (fruit, légume en conserve, carotte, aliment humide comportant du caramel dans la sauce…).

Attention, l’apport en fructose (sirop de maïs notamment) est éminemment prohibé, celui-ci n’étant pas métabolisé chez le chat.

Le régime alimentaire idéal!

Le régime alimentaire idéal pour le chat diabétique se résume à moins de 25 % de lipides à un taux réduit de glucides.

Une base de protéines digestes et de bonne qualité est primordiale. En effet, celle-ci permet de satisfaire la satiété du chat et prévenir la fonte musculaire.

Notez toutefois que les protéines animales (œufs, poulet, agneau) sont à privilégier par rapport aux protéines végétales (soja, blé).

Il convient d’assurer un apport mesuré en fibres solubles et insolubles sans provoquer une déshydratation due à la « captation » de l’eau par les fibres.

Enfin, cette base doit maintenir ou atteindre le poids corporel idéal.

Texte

Vétérinaires recommandent...

Fruit des recherches vétérinaires, il est recommandé d’adopter un régime dit de "prescription" (alimentation thérapeutique) spécifiquement formulé pour chat diabétique grâce à sa valeur nutritionnelle adaptée.

Une alimentation saine et adaptée représente ainsi le régime parfait du félin diabétique. Le chat refuse assez souvent toute nouvelle nourriture, réflexe pouvant alors le plonger dans l’hypoglycémie voire l’anorexie.

Aussi, un régime alimentaire habituel assurant le même type et la même quantité de nourriture peut le stabiliser.

Si l’eau peut être distribuée à volonté à un chat diabétique, la réduction de la prise d’eau constitue un excellent signe de la réussite du régime anti-diabète. L’alimentation humide aide plus concrètement à la réduction du poids que l’aliment sec, surtout si le chat vit en appartement ou souffre de problèmes urinaires.

Texte

Veiller au rythme des repas.

Nous touchons là un point essentiel de tout régime pour chat diabétique.

Il se trouve que le chat préfère une suite de petites prises alimentaires à de gros repas (il peut cumuler de 10 à 15 petits repas par jour (et nuit !).

Ce rythme s’avère idéal pour le chat souffrant de diabète, permettant la réduction des pics d’hyperglycémie. Le jouet distributeur de croquettes est parfait pour augmenter l’activité du chat en surpoids et réduire également la prise de poids.

Pour un chat obèse.

Le rationnement alimentaire est essentiel pour un chat obèse. Pour celui-ci, 2 repas quotidiens minimum sont conseillés tout en y associant des injections d’insuline évitant ainsi un pic d’hyperglycémie postprandiale.

Cette règle ne s’applique pas si votre compagnon est nourri avec une nourriture pauvre en glucides et riche en protéines, telle l’alimentation thérapeutique déjà correctement formulée.

En bref, protéines de qualité très digestibles, fibres et minéraux associés à une réduction des glucides et des graisses... Régularité et respect des rythmes...

Ces règles simples permettent de stabiliser idéalement les besoins en insuline.

Pour maintenir un chat diabétique heureux, il est souhaitable de veiller au respect scrupuleux de celles-ci !

Texte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.